samedi 8 août 2015

La tournée des disquaires à Québec!

De passage à Québec, j'en ai profité pour faire la tournée des disquaires. La marche ou plutôt la course entre certains disquaires s'est faite sous une météo oscillant entre pluie battante et chaleur étouffante. De plus, ce n'est pas toujours facile de rentrer dans les magasins avec ma grosse poussette, mais l'effort en a bien valu la peine!


Première étape: Sillons le disquaire, qui malheureusement fermera ses portes à la mi-septembre après 31 ans de bons et loyaux services.
C'est la première fois que j'y allais, j'aurais aimé voir ce magasin lors de ses heures de gloire. Il y régnait une atmosphère de fin de règne. Il y avait surtout des CDs, peu de vinyles.

Steve Kuhn/Sheila Jordan Band Playground
Steve Kuhn/Sheila Jordan Band
Playground
Sillons le disquaire
J'ai tout de même fait de belles trouvailles: Love Songs for Robots de Patrick Watson, disque neuf, un Janos Starker, violoncelliste célèbre s'il en est un, qui joue Schumann et Saint-Saëns et le disque que je suis la plus contente d'avoir trouvé: Steve Kuhn/Sheila Jordan Band: Playground. Steve Kuhn que j'ai moi même eu la chance d'écouter au Upstairs à Montréal l'an dernier.  Au moment de passer à la caisse,  le vendeur en voyant le disque de Steve Kuhn et Sheila Jordan, après avoir longuement observé la pochette nous fit partager ses souvenirs d'un concert donné par Sheila Jordan dans le Petit Champlain à Québec il y a une trentaine d'année. Au même moment le propriétaire passant derrière le comptoir, voyant aussi le disque de Steve Kuhn nous fit part de son attachement pour ce disque. Il  a même vérifié si celui-ci ne provenait pas de sa collection personnelle, auquel cas il n'aurait pas voulu le vendre! Ce n'était heureusement pas le cas. J'étais bien contente de le trouver.



King Crimson Indisciple Mining Rocks
King Crimson
Indisciple Mining Rocks
CD Mélomane
Deuxième arrêt (détrempés par la pluie et avec un bébé de fort mauvaise humeur), nous entrâmes chez CD Mélomane. Très grand et très bien fourni. Sur la gauche, une sélection de disques neuf. Tout proche, une belle collection de disques de jazz rares, un grand choix de disques de rock progressif, de jazz et sous les tablettes un peu en retrait, un large éventail de disque de musique classique à 75% de rabais. J'ai parlé au fort sympathique vendeur Marc Antoine qui me racontait que le magasin allait fêter son 19ème anniversaire le lendemain.  Ils offrent aussi un service de nettoyage de vinyle et on peut y acheter des tables tournantes ainsi que des pochettes intérieures et extérieures de disque. J'ai déniché un Bootleg de King Krimson: Indisciple Mining Rock et un disque obscur allemand de violoncelle et piano (Daniel Robert Graf, Viviane Goergen: Chopin, Stravinsky, Martinu). 




Librairie Laforce
John Mayal Jazz Blues Fusion
John Mayal
Jazz Blues Fusion
Troisième arrêt: Librairie Laforce, un beau magasin, ouvert depuis 2006, chaleureux, tout en profondeur bien qu'un petit peu étroit. (Je n'ai pas réussi à rentrer la poussette, je suis quand même entré avec son siège détachable). Le propriétaire étant absent, j'ai parlé avec son père à la caisse. Tout en écoutant Déjà Vu de Crosby Stills Nash and Young sur le système de son du magasin, nous avons pris notre temps pour découvrir la belle sélection de disques vinyles, de cassettes et de livres d'occasion proposés par la librairie. Les prix y étaient très raisonnables. 

Count Basie Orchestra E=MC2
Count Basie Orchestra
E=MC2
Trouvailles: Count Basie Orchestra: The Atomic Mr Basie E=MC2, John Mayall, Jazz Blues Fusion et une cassette, Steve Ray Vaughan: Te Sky is Crying











Dernier arrêt: Musique chez Sonny. Malgré le fait que des boîtes à lait de disques limitaient la largeur de l'entrée, le propriétaire vint nous aider à porter la poussette à bout de bras afin de nous permettre de franchir la porte d'entrée. 

Sonny décrit son magasin comme une caverne d'Ali Baba et un magasin "vintage". 

Il venait de recevoir une belle collection de classiques dans laquelle nous avons retenus quelques disques de violoncelle, avec entres autres Rostropovich et Maisky.

Béla Bartok, Joseph Szigeti,
Benny Goodman
Mikroksmos / Contrasts
Martha Argerich et Mstislav
Rostropovich,
Robert Schuman, Klavierkonzert,
Cellokonzert
Aussi, une belle curiosité:  Un Béla Bartok qui joue lui-même avec le roi du swing, le clarinettiste Benny Goodman : Microkosmos / Contrast pour piano clarinette et violon. Également une bonne version London de Finlandia de Sibelius ainsi que deux cassettes: Tracy Chamman et Sting: Mercury Fall.




Bien que le prix moyen des vinyles soit plus cher à Québec qu'à Montréal, il y a toujours de belles découvertes à faire et j'ai adoré mon expérience. Reste plus qu'à nettoyer les disques, changer les pochettes intérieures et les écouter!

3 commentaires:

  1. Très sympa comme article. Je note les adresses, si jamais un jour je vais à Quebec, qui sait.

    RépondreSupprimer
  2. Il manque Explosive GROOVE dans Limoilou, Rétro Bordelo et le Knock out dans St-Roch ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui! Quand j'avais fait cette tournée en 2015, il pleuvait à boire debout et j'étais avec la poussette! Je ne m'étais jamais rendu au Knock out! J'y suis allé cet été et j'ai adoré. Quand au Explosive Groove, la prochaine fois que je vais à Québec, je m'y arrête c'est sûr!

      Supprimer